top of page

POURQUOI LE MANQUE DE LUMIERE IMPACTE LE SOMMEIL ?

Dernière mise à jour : 30 oct. 2023

Pourquoi lorsque les journées raccourcissent le sommeil est perturbé et surtout comment retrouver des nuits calmes ? Bien dormir est essentiel pour le corps et l’esprit ; nous passons un tiers de notre vie à dormir, 5 à 6 ans à rêver.


En Novembre et Décembre les journées sont les plus courtes de l’année et le manque de lumière, ajouté au froid, peut facilement agir sur le moral.

Nous venons à peine de passer à l’heure d’hiver et pour certains le manque de lumière perturbe déjà leurs nuits : endormissements compliqués, réveils nocturnes, difficultés de réendormissement. Les journées qui suivent, se caractérisent par des pics de somnolences plus fréquents et inconfortables. Il est facile de constater aussi une certaine difficulté à se concentrer, à mémoriser, sans oublier l’irritabilité, la susceptibilité et une tendance à la négativité.


Si vous êtes très sensible au manque de lumière, pour votre moral et votre sommeil n’hésitez pas à profiter de la lumière du jour, même quand il n’y a pas de soleil. En effet savez-vous que le sommeil est influencé par la lumière ? Des recherches ont montré que la lumière de haute intensité, à l’heure du déjeuner, même quand il n’y a pas le soleil contribue à régler l’horloge biologique et est bénéfique aussi pour notre sommeil. En Novembre et en Décembre, nous recevons moins de lumière, ce qui peut favoriser l’apparition des troubles du sommeil et provoquer le blues hivernal, la dépression saisonnière. Cela s’explique par le fait qu’en hiver notre organisme secrète moins de mélatonine, l’hormone du sommeil, du temps. Petite explication : la lumière passe par les voies rétiniennes et quand il y a lumière la mélatonine est occultée et quand on va vers la pénombre la mélatonine est secrétée et plus elle est occultée pendant la journée et mieux elle sera secrétée vers la pénombre. Il est ainsi de notre intérêt de profiter de la lumière du jour, surtout à l’heure du déjeuner, lorsqu’elle est plus intense.

Alors même si dans la journée nous n’avons pas beaucoup de temps, soyons bienveillants avec nous-même et profitons de notre pause méridienne pour faire un tour de quartier, une balade dans le bois. Et si vous êtes frileux ou dans l’impossibilité de sortir, ouvrez les fenêtres et profitez de la lumière du jour, bien couverts, en savourant peut-être, un café ou une tisane chaude. Le bénéfice sera double car la lumière, via l’hypothalamus, augmentera aussi le niveau de sérotonine, et favorisera ainsi votre bonne humeur.





Posts récents

Voir tout

Comentários


bottom of page