top of page

VIVRE LE MOIS DE DECEMBRE SANS STRESS

Dernière mise à jour : 5 déc. 2022

Les fêtes de fin d’année tant attendues par certains, sont pour d’autres source de stress et angoisses. Si vous faites partie des gens qui voudraient déjà être en Janvier ou si vous souhaitez vivre Décembre, avec plus de légèreté et sérénité, cet article est pour vous !


Qui dit Décembre, dit achat du sapin, cadeaux de Noël, plus de courses et plus de temps dans la cuisine. Pendant ce 12ème mois où tout va plus vite, pour répondre aux demandes de notre environnement, il est encore plus facile de s’oublier et passer à côté de nos réelles aspirations.


Alors pour ne pas stresser et arriver frustrés et épuisés à Noël, essayons d’adopter ces 4 comportements positifs :


1. LES SOLEILS DE LA JOURNEE

S’octroyer des moments pour se consacrer à une activité positive et stimulante nous évite des frustrations inutiles et nous rend plus sereins et productifs. Tout en préparant Noël, essayons de nous accorder quelques instants en douceur, pour ralentir le rythme ; accordons-nous un peu de temps dans la journée ou dans la semaine pour nous consacrer à à nos "soleils" ou, si vous préférez, à nos essentiels, ce qui nous fait du bien (écouter de la musique dans notre canapé, reprendre l’aquarelle, voir un ami, 5 minutes de respirations lentes…).


2. LES PAUSES « ME, MYSELF AND I »

Une autre option pour réinitialiser notre cerveau, surtout si le stress et l’anxiété sont là, prenez rendez-vous avec vous-même pendant 5 minutes, deux à trois fois par jour. Confortablement assis/e dans votre fauteuil, fermez les yeux et ne faites rien, attendez juste de voir ce qui arrive, ce que vous ressentez. Ces pauses « vierges de toute activité » comme les définit Fabrice Midal, dans son livre « Foutez-vous la paix » peuvent vous conduire à la découverte de vous-même ; le philosophe écrit : « J’ouvre mes portes et mes fenêtres intérieures et je laisse la richesse de ces heures s’offrir à moi…Je tisse une relation réelle avec moi-même, et se révèlent à moi des choses que j’ignorais». Envie de vous y mettre ? Alors, ne tardez plus, et vous constaterez que chaque pause est unique.


3. LACHER PRISE

Trop nombreuses sont les personnes souffrant du Complexe d’Atlas, portant le monde sur leurs épaules. Souvent dans le contrôle, les femmes en particulier, ont tendance à se considérer indispensables et à refuser l’aide de l’autre. Les personnes dans le contrôle permanent, aussi appelées les « control freaks », visent constamment le perfectionnisme ; elles refusent l’aide d'autrui, l’erreur et souffrent souvent de culpabilité. La recherche constante de la perfection, le refus de partager ses respansabilités avec l'autre, et d'autres comportements inadaptés, conduisent inévitablement à un épuisement psychocorporel. Alors, si vous aussi, vous êtes dans le contrôle, en décembre, essayez de vous initier au lâcher prise. Vous pouvez commencer par des petits challenges que vous pourrez faire évoluer. Commencez par définir vos objectifs et déléguez quelques tâches.


4. RESPIRATIONS LENTES

Lorsque la queue au supermarché s’éternise, ou lorsque les transports sont remplis de monde à cause des cadeaux de Noël et que cela vous énerve, prenez rendez-vous avec vous-même pour vous calmer : inspirez, expirez lentement, à plusieurs reprises.

Si au moins un de ses comportements positifs que je viens de vous partager vous a été bénéfique, n’hésitez pas à le reproduire encore et encore ! Aussi, si vous êtes à court d’idées pour les cadeaux de Noël, n’hésitez pas à offrir une séance de Sophrologie, un présent riche de sens, d’amour et de bien-être.




Comentarios


bottom of page